Au fait, c’est bien la Kindle ?

C’est la question classique qu’on me pose dès que je sors la liseuse dans un endroit publique. La France est en retard (comme souvent dans l’adoption des nouvelles technologies) , et la question est donc bien naturelle, tandis qu’aux US l’affaire est entendue (1% vs 25% !)2014-08-28 18.26.30

Alors qu’en est-il vraiment après une bonne douzaine de livres lus sur l’appareil ? Je précise que j’utilise la kindle paperwhite :

  • La lecture est agréable, quel que soit l’éclairage, que ce soit au soleil ou la nuit (d’ailleurs, plus besoin de lampe de chevet).
  • L’autonomie est excellente : 2 semaines avec quelques heures par jour de lecture.
  • La prise en main super simple. C’est une référence en matière de design. Par exemple : elle m’a été livrée en 48h déjà paramétrée avec mon compte.
  • J’apréhendais de perdre la belle sensation du papier (le velin bien couché…). Mais non, on s’en passe très bien.
  • L’objet est solide, l’écran est agréable à toucher et ne se salit pas (je sais pas en quoi est- il fabriqué, mais d’un coup de manche, toutes les traces de doigts disparaissent).
  • Les schémas et les images sont correctement affichés (livres professionnels)

A l’usage, j’ai découvert des avantages auxquels je ne m’attendais pas et qui sont très appréciables :

  • Pouvoir transporter son livre n’importe où et grapiller 10 minutes de lecture par-ci par-là. La Kindle s’emporte partout tellement elle est fine et légère.
  • La trace des mots anglais dont on demande la définition, parfait pour améliorer peu à peu son vocabulaire.
  • Le sentiment d’avoir tous ces livres réunis en un objet facile à transporter et pouvoir revenir sur un passage super rapidement grâce au surlignage ou à le marque page.
  • Pourvoir continuer sa lecture quand on a oublié sa tablette grâce aux applications Kindle installables sur n’importe quoi (ordinateur, tablette, smartphone).

En revanche, il reste encore quelques détails à améliorer:

  • Feuilleter n’est pas possible, c’est-à-dire passer d’une page à une autre rapidement. Il faut taper du doigt page par page, ce qui est rapidement énervant. Je souhaiterais une fonction de défilement comme avec une tablette. Cette fonctionnalité me manque particulièrement pour les livres professionnelles pour pouvoir repasser par mes notes une à une.
  • La fonction de surlignement est approximative et agaçante. Il faut s’y prendre à plusieurs fois pour sélectionner exactement le bout de phrase sans déborder. A la fin, on renonce et on marque toujours un peu plus, ou un peu moins, que désiré.

Au final, pour un usage personnel, c’est parfait. C’est pour l’usage professionnel que j’ai des critiques du fait des deux points précédents. Mais comme je m’attendais pas du tout à utiliser la kindle dans un cadre professionnel,  c’est un plus quand même !

Maintenant, ça fait tout drôle de se dire que sa bibliothèque de livres papier qu’on a soigneusement organisée et maintenue  ne grandira probablement plus…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s