Archives du mot-clé Google

La google car a eu son permis de conduire ! Est-ce le début de la « digitalisation » de la voiture ?

J’ai lu avec intérêt l’article publié récemment par un ami qui travaillent chez Cisco et qui met en évidence comment ce micro événement peut annoncer l’irruption des leaders de la high-tech dans le monde de l’automobile et précipiter la fin de quelques grands fleurons de cette industrie du 20esiècle.

Cet article décrit précisément comment cette industrie peut s’inspirer du modèle de la high tech pour s’adapter au monde nouveau.

 

Je compléterai ce panorama particulièrement bien fait par quelques points supplémentaires.

R-GOOGLE-CAR-

Il y a une grosse différence entre l’industrie automobile et la high tech, c’est la façon de stimuler l’innovation par un système de financement. D’un côté du VC avec des start-up, de l’autre des gros acteurs (cisco,oracle, google,…) qui rachètent. Cette économie  aboutit à une tension très forte sur le marché car les gros acteurs comprennent qu’ils peuvent se laisser déborder par un acteur de niche. Cette économie est rendue possible car il existe une infrastructure « virtuelle » sur laquelle les start-up peuvent proposer leurs innovations, c’est l’informatisation au sens large dans les entreprises, et plus récemment, l’open source (dont internet fait partie).

L’équivalent de cette infrastructure virtuelle n’existe pas dans le monde automobile du fait de l’intégration verticale très forte qui empêche tout acteur de proposer de l’innovation à un quelconque niveau du produit. Cela est dû vraisemblablement au fait que ces industries avaient les moyen de vivre dans un monde clos du fait de leurs moyens financiers, hérités d’un monde industriel passé, fruit du couple économie d’échelle-consolidation. De ce point de vue, je pense que l’on pourrait pousser l’analogie en ajoutant un point de vue historique. Les Wang et les DEC étaient des industries verticales, et complètement closes, ultra dominantes, jusqu’à l’arrivée de niches qui ont finalement tout bouleversé (les pc et les bases de données). Je pense que les Renault et les Peugeot sont les DEC de demain.

En poussant cette analogie un peu plus loin, on pourrait effectivement imaginer qu’un industriel qui souhaiterai tirer profit de cette mécanique d’innovation mette en en place un sorte de plateforme ouverte d’une voiture standard , et par le biais d’un fond d’investissement, laisse les initiatives privées s’emparer des composants pour y ajouter les leurs et construire leurs voitures. C’est un peu ce qu’a fait tesla il me semble, en reprenant une caisse d’une Lotus, et en ajoutant leurs propres composants. Cela équivaudrait à une sorte de voiture « linux/mysql » en quelque sorte.

Il y a autre grand différence entre les 2 industries, c’est la définition même de la valeur. Pour le high tech, la valeur est consubstantielle à la résolution d’un problème chez le client, tandis que dans l’automobile, c’est la résolution de son propre problème qui crée la valeur (par exemple produire moins cher). Apple de ce point de vue est un exemple, et Mini (qui s’en est inspiré et est cité pertinemment dans l’article) est un début dans cette voie (offrir la personnalisation). En réalité, tant que l’industrie de l’automobile continuera à penser qu’ils construisent des voitures, ils resteront dans un vieux schéma. Tandis que s’ils comprennent qu’ils doivent résoudre un problème de transport pour leurs clients, on démarrera un nouveau cycle (j’ai souvent pris l’exemple de l’automobile pour illustrer ce point à des clients : comment se fait-il qu’on s’ennuie toujours autant dans une voiture en tant que passager….et depuis 40 ans, car rien a été pensé pour lui – il n’y a jamais eu de prise pour casque audio dans une voiture comme dans les avions par exemple). De ce point de vue, les marques et les services marketing sont particulièrement en cause car ils ne poussent pas à l’innovation dans ce domaine, préférant consacrer l’essentiel de leur temps à créer une image totalement artificielle et optimiser des plan media.

Et pour finir, je pense qu’on pourrait écrire le meme type d’article pour un autre secteur que je trouve très peu innovant (en tout cas du point de vue botc) : les banques de détail.